Local Partnerships for Greener Cities and Regions
Accueil  Calendrier  Contacts

Le projet

Green Partnerships: cadre et objectifs

Contexte

  • La Commission Européenne a défini des objectifs de réduction de la consommation d’énergie pour 2020. Ces axes stratégiques se traduisent notamment par la valorisation de l’efficacité énergétique et la promotion de sources d’énergies renouvelables, visant principalement les collectivités locales.

    Celles-ci, acteurs clés pour l’atteinte de ces objectifs, sont chargées de mettre en place des stratégies et plans d’actions locaux relatifs à l’approvisionnement et la gestion de l’énergie. Les objectifs climat-énergie fixés sont :

    • la réduction de 20% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à leurs niveaux de 1990 ;
    • l’atteinte d’une part des énergies renouvelables à 20% de la consommation ;
    • la réalisation de 20% d’économies d’énergie.

    Le projet Green Partnerships s’inscrit dans la zone méditerranéenne. En cohérence avec les objectifs 20/20/20 de l’UE, les territoires MED se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et augmenter leur efficacité énergétique.

    Toutefois, lors de la préparation de leurs stratégies locales, les villes et régions MED font face à différents obstacles qui entravent l’efficacité de leur mise en place.

    De même, on constate que les projets et études sur les sources de production d’énergies renouvelables se concentrent le plus souvent sur une filière unique (par exemple la biomasse ou l’énergie solaire), ne prenant pas en compte les spécificités et ressources de chaque ville ou territoire. Ceci se traduit par un manque d’intégration dans les approches actuelles, qui se basent souvent sur une technologie unique, déjà implantée localement et plébiscitée par les entreprises privées, alors qu’il conviendrait davantage de rechercher des solutions innovantes et rassemblant des acteurs hétérogènes.

    Plus spécifiquement, les problèmes constatés sont :

    • un manque de connaissance et de formations liées à la thématique d’efficacité énergétique au sein des collectivités, entravant la prise de décision (sur les normes techniques, les exigences qualitatives, les aspects techniques, le processus et les règles plus strictes de marchés publics notamment) ;
    • une faible coopération entre les parties prenantes de la chaîne énergétique (les autorités publiques locales ainsi que les organisations publiques, le secteur privé (comprenant les PME) et les utilisateurs finaux) ;
    • une grande complexité des démarches administratives et législatives ;

    une difficulté d’accès au financement et manque d’innovation dans les modes de financements

Présentation

Le projet Green Partnerships vise le renforcement de la coopération entre les acteurs locaux et la mobilisation des partenaires territoriaux, en les accompagnant lors de la mise en œuvre de leur stratégie.

Green Partnerships donne l’opportunité d’adopter une approche commune englobant développement, intégration et promotion de recommandations pratiques, afin d’améliorer les politiques publiques liées à l’efficacité énergétique et la production d’énergies renouvelables dans les villes et régions participantes.

Ces partenariats locaux lient ainsi les parties prenantes ayant un rapport direct ou indirect à la notion d’efficacité énergétique ; que ce soit les propriétaires, les fournisseurs, les potentiels investisseurs, les employés ou encore les utilisateurs finaux. La bonne coopération des parties prenantes est indispensable à la prise de décision et la mise en œuvre des actions choisies. L’ensemble de ces acteurs partagent leurs propositions et prennent activement part à leurs mises en place.

Ce projet connecte des villes et régions de 11 pays méditerranéens qui surmontent ces obstacles en établissant une approche commune transnationale.

Plus précisément les actions développées par le GERES auprès des territoires pilotes, le Pays A3V (Asses, Verdon, Vaïre, Var) et le PNR du Verdon, sont :

  • Participation à la mobilisation des agriculteurs, des conseillers, des habitants, des élus… lors de l’élaboration du PCET du Pays A3V et plus précisément de l’atelier concertation sur la thématique agriculture ;
  • Sensibilisation ou formation des chargés de mission des deux collectivités Pays A3V et PNR du Verdon sur différentes thématiques (énergie solaire, mobilisation d’acteurs, efficacité énergétique des bâtiments) ;
  • Accompagnement du Pays A3V et de l’association syndicale autorisée (ASA) des canaux de Méailles pour le montage économique, partenariat public-privé, d’un projet de petite hydroélectricité sur le canal de la Vaïre (projet pilote du Pays A3V) ;

Mobilisation et accompagnent des chargés de mission du parc, des collectivités, des agro-industriels et des agriculteurs afin de faire émerger un projet local de méthanisation (projet pilote du PNR du Verdon).

Objectifs

L’objectif principal de ce projet est de renforcer l’exécution des politiques publiques locales et des stratégies liées à l’efficacité énergétique et la promotion des énergies renouvelables, permettant un développement local et régional durable des collectivités, villes et régions MED. Cela s’effectuera par :

  • la mise en place d’une approche concertée de l’innovation, comprenant la définition, la promotion et l’essai de recommandations opérationnelles afin de surmonter les difficultés actuelles auxquelles les collectivités font face ;
  • l’amélioration de la coopération entre les parties prenantes par la mise en place de partenariats locaux.

Ainsi, l’objectif est de trouver des solutions innovantes, durables et basées sur les opportunités locales de développement, afin de modifier les comportements pour une amélioration de l’efficacité énergétique.

Résultats

Le projet permettra d’améliorer les politiques publiques liées à l’efficacité énergétique dans les villes et régions participantes, de nouveaux investissements et des économies d’énergie allant jusqu’à 40% dans les établissements publics, l’augmentation des moyens des organisations publiques et la coopération à long terme des partenariats locaux pour les solutions économes en  énergie.

Les résultats attendus sont :

  • Une base de données des modèles existants, meilleurs pratiques, méthodologies et indicateurs sur la mise en œuvre des stratégies énergétiques
  • Un guide détaillant étape par étape le processus pour la mise en œuvre de stratégies énergie-climat territoriales en créant des partenariats locaux
  • 11 groupes d’actions locales créés et leurs plans d’action pour le renforcement des capacités et la mise en œuvre des mesures issues de la stratégie locale
  • 22 ateliers pour les organismes publics impliqués dans la gestion de l’énergie
  • Des stratégies énergie-climat territoriales renforcées dans 11 zones pilotes avec un plan d’action des activités futures et du financement, en coopération avec les partenariats locaux
  • 24 partenariats locaux développés sur 11 zones pilotes et 11 activités pilotes mises en place
  • 45 événements pour les partenariats locaux (ateliers, manifestation de jumelage, tables-rondes public-privé)
  • 28 solutions techniques préparées (propositions d’investissement/études de faisabilité/business plans).

Groupes cibles

  • Autorités locales et régionales
  • Partenaires économiques et sociaux
  • Agriculture, industrie et commerce
  • Agences de développement régional
  • Universités et instituts de recherche
  • Secteur privé, chambres de commerce, ONG
  • Grand public
  • Communauté régionales
  • Institutions européennes
  • Etats membres
  • Ministères concernés
  • Réseaux européens spécialisés
  • Autres projets européens
  • Organisations publiques